Quels sont les objectifs de la cinémathèque ?

Publié le : 04 juillet 20184 mins de lecture

La cinémathèque de la Ville de Paris ouvre ses portes le 1er janvier 1926 avec comme objectif de mettre en place la diffusion du cinéma comme outil pédagogique. L’idée du projet longtemps défendu est la promotion de l’art à l’école. Quelques ardents militants œuvrent pour l’intégration du cinéma dans les salles de classe. Les missions de la cinémathèque française sont de préserver, restaurer et diffuser le patrimoine cinématographique.

Les missions de la cinémathèque

En plus de la collecte d’œuvres cinématographiques, la cinémathèque a la vocation de créer une coordination au niveau des différentes actions réparties dans plusieurs administrations à travers le territoire français. L’une des missions de la cinémathèque consiste à organiser la mise en place d’un réseau. Pendant la période 1922/1934, on découvre l’émergence de la création d’une trentaine de cinémathèques régionales. Leur objectif est de faire rayonner le cinéma à des fins pédagogiques.

Cet organisme s’occupe également de centraliser les informations relatives aux évolutions techniques comme le développement d’appareils de projection adaptée à l’enseignement. À partir de 1920 et 1932, plusieurs appareils didactiques sont créés. Les dispositifs allient performance de projection et maniement intuitif pour favoriser l’enseignement. Ces équipements spécifiques fabriqués exclusivement pour l’enseignement sont des producteurs portables présentés au format réduit ainsi qu’une large gamme de technologies.

Cinémathèque et le contrôle du cinéma scolaire

La cinémathèque œuvre activement à la commission municipale d’études de surveillance et de contrôle du cinéma scolaire. Cette commission instaurée en 1921 a pour objectif de vérifier la sécurité des installations dans les écoles. La cinémathèque a instauré une circulaire ministérielle interdisant la diffusion de films en nitrate de cellulose dans les écoles à partir du 22 mars 1932.

La diffusion de films commerciaux dans les écoles ne fut autorisée qu’en 1959. La cinémathèque représente également un lieu de ressources en termes de Conseils et formation aux enseignants. La cinémathèque scolaire possède un aspect technique, pratique et intellectuel grâce au choix d’œuvres cinématographiques proposées basées sur l’accompagnement de notices pédagogiques.

Cinémathèque et accord entre industrie cinématographique, pédagogue et réalisateur

Les responsables de la cinémathèque travaillent sur la mise en place d’un protocole de réalisation pour adapter les films à l’enseignement. L’accord devait s’établir en concertation avec différentes instances : industrie cinématographique, réalisateurs et pédagogues.

La cinémathèque conserve plusieurs œuvres cinématographiques telles que : des films anciens et modernes, des plaques de lanternes magiques, des costumes et accessoires, des objets et éléments de décors, des ouvrages, revues spécialisées, dossiers d’archives, brevets d’invention, films sur différents supports, photographies, affiches, dessins, revue de presse… Environ 600 pièces des collections de la cinémathèque sont exposées au musée du cinéma. L’organisme culturel accueille également des expositions consacrées à des réalisateurs renommés.

Plan du site