Quelles sont les techniques de projection cinématographique ?

Publié le : 04 juillet 20184 mins de lecture

Pour projeter un film, il faut respecter l’ensemble des techniques visant à restituer le long-métrage. La projection cinématographique se fait généralement dans une salle de cinéma, il peut également s’agir de l’organisation de projection privée. Si le film de cinéma se décline sous forme de pellicules cinématographiques appelées copie, le film vidéo est stocké dans une bande magnétique ou un support numérique. Découvrons dans cet article les différentes techniques de projection de films.

Quelques techniques de projection de film

La persistance rétinienne est une technique capable de masquer les noirs entre les images. Le principe de l’effet phi est que le cerveau interprète la succession d’images situées à proximité comme étant une image unique mobile. Si la majorité des salles de cinéma utilisait un support pelliculaire jusque dans les années 2000, l’inconvénient est que le support a tendance à se dégrader au fil des projections.

Pour optimiser la conservation, les pellicules cinématographiques doivent être retirées régulièrement. L’avantage est que le support est universellement répandu et normalisé. L’avenir des techniques de projection tend vers les supports tout numériques. Pour diffuser les films, l’exploitant reçoit un support numérique ou télécharge le long-métrage. De cette manière, la technique de projection de films permet de réduire le coût de distribution et de production. Les salles de cinéma moderne doivent investir dans un nouvel équipement qui évolue en suivant les progrès techniques.

Historique de la projection numérique

Au cours de la première décennie du XXIe siècle, les techniques de projection ont tendance à remplacer la projection cinématographique par une projection d’images numériques de haute définition. La vidéo projection est un procédé ancien permettant de projeter l’image de télévision grâce à la réflexion d’un puissant flux lumineux. Ce dernier est modulé par les déformations d’une couche visqueuse produites par le bombardement d’un faisceau électronique. Pour obtenir la couleur, cette technique de projection utilisait l’association de 3 tubes filtrés en bleu, vert et rouge.

Le cinéma numérique

Les salles obscures modernes privilégient comme technique de projection le cinéma numérique. Ce système est appelé à se substituer à la projection traditionnelle de films 35 mm. Ce projet est accessible grâce au coût abordable des projecteurs numériques. L’abaissement progressif du montant des projecteurs numériques favorise le déploiement intensif des cinémas numériques. Si l’image vidéo classique d’une production de films est une définition standard décomposée en 625 lignes entrelacées, le format haute définition d’une projection de films est constitué d’une matrice de 1920 pixels par 1080 lignes.

Pour ce qui est du format 4K, ce format de projection de films est de 4096 pixels par 2160 lignes. La projection d’un film de 35 mm se fait en 24 images/sec, les vidéos en Europe respectent 50 trames. La projection de films numériques diffère de la projection vidéo par la forme de projection et non plus par le calcul des entrelacés.

Plan du site